Fonctions

Conformément au projet de réforme institutionnelle du Conseil des Affaires d’état approuvé par la XIème Assemblée populaire nationale lors de sa 1ère session, et à la ? Circulaire du Conseil des Affaires d’état sur la création d’institutions ? (Gouv. [2008] n° 11), le Ministère de l’éducation a été créé en tant que ministère dépendant directement du Conseil des Affaires d’état, ses principales fonctions consistent à :

1. Définir des lignes directrices, des politiques et des plans de réforme et de développement pour l’éducation, rédiger les lois et règlements pertinents et contr?ler leur mise en ?uvre.

2. Se charger de la planification globale, de la coordination et de la gestion de l’éducation à tous les niveaux, coopérer avec les services compétents pour établir des normes pour la création d’écoles en tous genres et aux différents échelons, assumer l’orientation des réformes de l’éducation et de l’enseignement à tous les niveaux et dans tous les types d’écoles, collecter, analyser et diffuser des informations fondamentales sur l’enseignement.

3. Promouvoir le développement équilibré de l’enseignement obligatoire et favoriser l’équité dans l’éducation, orienter et coordonner le travail de l’enseignement obligatoire, assumer la direction et l’organisation de l’enseignement secondaire général, de l’éducation de la petite enfance et de l’éducation spécialisée, définir les exigences pédagogiques et les plans fondamentaux pour l’enseignement élémentaire, organiser l’examen du matériel pédagogique pour le programme national d’enseignement élémentaire, afin de promouvoir un enseignement de qualité à l’échelle nationale.

4. Orienter la supervision de l’éducation à l’échelle nationale, organiser et diriger l’inspection et l’évaluation du travail réalisé visant au développement de l’enseignement secondaire et sub-secondaire, et à l’alphabétisation chez les jeunes et les adultes, orienter le suivi et le contr?le du niveau et de la qualité du développement de l’enseignement élémentaire.

5. Orienter le développement et la réforme de l’enseignement professionnel axé sur l’emploi en mettant au point des catalogues pour les différentes spécialités, des plans et matériels pédagogiques, ainsi que des normes d’évaluation de l’enseignement secondaire professionnel, guider l’élaboration de matériel didactique et l’orientation professionnelle de l’enseignement secondaire professionnel.

6. Orienter le développement et la réforme de l’enseignement supérieur et, notamment, diriger une réforme plus en profondeur du système de gestion des établissements d’enseignement supérieur relevant directement de sa compétence, élaborer des catalogues et des plans d’orientation pour les différentes disciplines, examiner et approuver, en collaboration avec les services compétents, la création, le changement de nom, la suppression ou le réaménagement des établissements d’enseignement supérieur, coordonner la mise en ?uvre des ? projets 211 ? et des ? projets 985 ?, orienter de manière holistique toutes les formes d’enseignement supérieur et de formation continue et en améliorer la qualité du travail d’évaluation.

7. Assurer la gestion générale du financement de l’éducation pour le ministère, prendre part à l’élaboration des politiques en matière de financement, d’allocation des ressources financières et d’investissements dans les infrastructures éducatives, et collecter des statistiques sur l’investissement national en matière d’éducation.

8. Orienter le travail éducatif pour les minorités ethniques et coordonner les efforts d’assistance à l’éducation en faveur des minorités ethniques et des régions à minorités ethniques.

9. Se charger de la direction de l’éducation idéologique et politique, de l’éducation morale, de l’éducation physique et sanitaire, de l’éducation artistique ainsi que de l’éducation à la défense nationale dans les établissements scolaires de tous niveaux, ainsi que de l’édification du parti et de la stabilité dans les établissements d’enseignement supérieur.

10. Se charger de la gestion du corps d’enseignants à l’échelle nationale, élaborer, en collaboration avec les services concernés, les critères de qualification des enseignants à tous les niveaux et en assurer la mise en ?uvre, en vue de constituer un réservoir de talents pour le système éducatif.

11. Assurer l’organisation des examens d’admission au niveau de l’enseignement supérieur et la gestion des questions liées à la scolarité et aux dipl?mes, établir, en collaboration avec les services concernés, des plans d’admission à l’enseignement supérieur, participer à la formulation de politiques d’accès à l’emploi pour les dipl?més de l’enseignement supérieur général et accompagner les établissements d’enseignement supérieur général pour favoriser l’accès des étudiants à l’emploi ou à l’entrepreneuriat.

12. Planifier et orienter la recherche en sciences naturelles, philosophie et sciences sociales dans l’enseignement supérieur, coordonner et accompagner les établissements de l’enseignement supérieur dans l’édification du système national d’innovation et dans la mise en ?uvre des programmes scientifiques et technologiques majeurs de l’état, orienter la mise en place des plates-formes d’innovation scientifique et technologique et leur développement dans les établissements d’enseignement supérieur, orienter l’informatisation de l’enseignement et l’intégration entre l’enseignement, l’industrie et la recherche.

13. Promouvoir des échanges et des coopérations internationaux en matière d’éducation, formuler des politiques en matière d’envoi d’étudiants à l’étranger, d’accueil d’étudiants étrangers en Chine, de programmes de cogestion de l’enseignement avec l’étranger, ainsi que de gestion d’écoles pour les enfants de ressortissants étrangers, planifier, coordonner et orienter la promotion de l’enseignement du chinois à l’étranger, développer les échanges avec Hong Kong, Macao et Ta?wan dans le domaine de l’éducation.

14. Définir des directives et des politiques nationales et élaborer des plans à moyen et à long terme en matière de langue et d’écriture, établir des critères visant à la normalisation de la langue chinoise et des langues minoritaires, en organisant de manière coordonnée le contr?le et l’inspection, orienter la promotion du mandarin moderne (Putonghua) et la formation des enseignants en la matière.

15. Assurer la délivrance des dipl?mes à l’échelle nationale, mettre en ?uvre le système national de dipl?mes et promouvoir la reconnaissance réciproque des dipl?mes entre les pays.

16. Coordonner la coopération entre les services compétents de la Chine et l’UNESCO dans les domaines de l’éducation, de la science et de la culture et assurer la liaison avec le secrétariat de l’UNESCO, ainsi que les agences et organisations concernées de l’Organisation.

17. Prendre en charge d’autres missions confiées par le Conseil des Affaires d’état.


菲律宾申博娱乐官网 菲律宾申博代理开户合作 申博游戏手机版 申博真人娱乐城登入 申博娱乐网址大全直营网 申博亚洲官网登入
菲律宾申博太阳城娱乐 申博代理开户合作登入 申博游戏平台直营网 www.988msc.com www.msc11.com 新版申博开户直营网
www.91tyc.com www.51tyc.com 申博游戏直营网 申博太阳城游戏 申博太阳手机登陆 www.100msc.com